lundi 13 juillet 2009

Peloton sans oreillettes: un troupeau sourd?

La décision de l'UCI interdisant les oreillettes dont toutes communication radio entre les coureurs et leurs directeurs sportifs fera un spectacle assez interessant demain. Ce n'est pas sans controverse: une pétition signé par une majorité d'équipes rejette cette decision comme "dangereuse" et "nostalgique." Mais bien, ca sera la régle demain quand-même.

Le Tour est toujours interessant au niveau metaphorique, pour couper la communication du "smart mob" du peloton par édit arbitraire, est-ce un avis aux militants d'ailleurs? C'est sûrement pas coïncidence ils ont choisi le quatorze juillet, anniversaire de la prise de la Bastille pour leur éxperiment. L'UCI a dit la mésure retirira un esprit "spontanée" et "intelligent" aux robots de pedales, esclaves aux éxigences commerciales.

Malheureusement je suis loin du limousin donc je le regarderai à la télé et tire un peu au clavier, tweeting... vous savez

1 commentaire:

Julius Beezer a dit…

On décrit le resultat d'éxperiment comme "le deuxième jour du repos pour le peloton": ils roulaient un peu moin vite, seul une groupe échappe. Une petite grève d'effort. Mais les arguments que la mésure croîtrait la danger pour les coureurs épreuvait faux.

Et on a notait que certains coureurs, par example Haussler qu'a gagné la treizième étape, ont choisi de courir sans oreillette pour mieux centrer. Petit clip sûr l'après étape de France 2 de directeur sportif du Agritubel, David Fornes, encourageant son coureur par micro: ennuyeux après 2 minutes pour le téléspectateur, pire encore pour le pauvre coureur pendant les 5 heures d'une étape.